Après avoir acté la démission comme conseillère communale Ecolo-Groen de notre nouvelle ministre Elke van den Brandt, le Conseil communal a assisté à la prestation de serment de Bruno Kestemont pour la remplacer.

La commune a ensuite discuté d’un accord de convention pour un projet de construction de logements “moyens” (dont 20% de logements sociaux, conformément à l’obligation légale) avenue Van Overbeke. L’information fournie était trop laconique pour pouvoir décider valablement et le groupe Ecolo-Groen s’est abstenu. Marie Fontaine a exprimé le regret que le projet de nouvel immeuble d’habitation à construire avenue Van Overbeke ne prévoie que 6 logements adaptés aux PMR. Elle a également interrogé l’échevin du logement sur ce qui y sera prévu en terme de parking vélo et demandé si l’aménagement des équipements sportifs qui y sont prévus prendra en compte les aspects de genre. Le point a été approuvé avec l’apport de voix du groupe Samen-Ensemble-Carthé.

Le Conseil a ensuite voté à l’unanimité le remboursement anticipé de 89 emprunts. Le troisième ajustement budgétaire de 2019 a été accepté à la majorité des voix. Le Conseil n’a pas eu beaucoup d’autre choix que de confirmer le montant de la dotation communale au budget 2019 de la Zone de Police 5340 « Bruxelles-Ouest » soit 6.282.565,37 EUR par an pour Ganshoren. La répartition entre les communes date d’une décision de 1998.

Nous avons ensuite approuvé à l’unanimité la convention entre la commune et la firme Quatra pour le placement de 3 conteneurs de collecte pour les huiles de friture usagées ‘OlioBox’ – Place Reine Fabiola et Place de la Reine Paola, suite au succès de la phase test qui a vu récolter 2 tonnes d’huile en 6 mois.

Concernant la liste des marchés publics, Marie Fontaine a demandé des explications concernant l’achat de nouvelles camionnettes dont seulement une électrique, la majorité expliquant qu’il n’existe sur le marché que des modèles diesel pour certaines camionnettes professionnelles équipées. Elle s’est interrogée sur le financement (un de plus) de 6000 euros du FC Ganshoren (placement d’un volet électrique sur sa buvette).

La commune a donné son avis sur l’enquête régionale de mobilité Good Move. Bruno Kestemont a félicité la commune pour cet avis détaillé, mais a obtenu l’ajout d’une référence particulière à la diminution de la pollution et de la circulation dans le tunnel Léopold II. Sa demande de limiter l’encouragement des motos aux seules motos électriques a été refusée par la majorité. Une moto thermique ne pollue que deux fois moins qu’une voiture et fait beaucoup plus de bruit. Les motos restent 30 fois plus dangereuses que les voitures et ne devraient, selon lui, pas être autant encouragées que d’autres moyens de transport alternatifs à la voiture individuelle.

Un projet de Motion Ensemble/Samen #Carthé en vue d’un positionnement « contre l’enfermement et la détention des enfants en centre fermé » a donné lieu à un débat houleux entre le MR et la NVA et le reste du Conseil communal. Le MR estime que la commune n’est pas concernée ce qui a vu réagir Marie Fontaine, Bruno Kestemont et d’autres conseillers. La motion est finalement passée à l’unanimité après amendement.

Un projet de motion – Ensemble/Samen #Carthé « Ganshoren s’engage contre les violences faites aux femmes et pour la reconnaissance du féminicide » est passé à l’unanimité moins une abstention NVA.