Lors de ce conseil communal, de nombreux.ses citoyen.ne.s étaient présent.e.s.
Dans le cadre de son tour des communes bruxelloises, le front commun syndical a déposé ses revendications sur les conditions des travailleurs.
Après cette intervention, deux interpellations citoyennes ont été présentées :

  • une sur le passage du bus 13 avenue Van Overbeke ;
  • et l’autre sur le survol aérien de la commune.

Nous nous réjouissons de voir des citoyens se mobiliser et apporter des questions pertinentes devant le Conseil communal.
Malheureusement, la majorité a empêché les conseiller.e.s communaux.les de s’exprimer, muselant tout débat démocratique. Une nouvelle fois, la majorité a eu une attitude d’irrespect vis-à-vis de l’opposition. Après une interruption de séance, l’opposition dans son ensemble a finalement décidé de quitter le conseil communal.

Ecolo exige un changement d’attitude de la part de la majorité. Le Conseil communal doit être un lieu de débat démocratique et constructif, dans le respect de tou.te.s et en particulier des citoyen.ne.s. Nous voulons que le règlement d’ordre intérieur du Conseil communal soit révisé en impliquant l’ensemble des groupes qui y sont représentés, afin de rendre le fonctionnement de cette institution plus démocratique.

Lien vers un article de presse.

Share This